Vivre à la montagne est un bonheur de chaque jour.

Sans cesse de nouveaux  panoramas s'offrent à mes yeux.

Les quatre saisons nourrissent le temps qui passe.

L'hiver est un temps d'instrospection, l'énergie au ralenti... Il s'agit d'entretenir la braise légère du  feu intérieur.

Le printemps ouvre la porte de l'intériorité vers d'autres espaces.

L'été embrase la vie de sa fécondité. Temps plein de la rencontre et de l'échange.

Les couleurs chatoillantes de l'automne embrasent  les bois et les forêts, les flancs escarpés, subliment la maturité.

...

Parcourir les sentiers, stopper son élan au sifflement d'une marmotte, à la vue d'un grand rapace guetteur du ciel, ou encore, un beau matin, quand l'aube s'éveille,  d'un troupeau de bouquetins qui descend le long d'une arête...  cette beauté de la nature constitue une partie de mon quotidien.

Il y a les sommets, il y a la douceur du haut plateau du Vercors, son blanc neige virginal l'hiver, à peine troublé par quelques traces animales, et son camaieu de gris les jours d'orage, l'été.

Oui, je trouve la vie belle ici.

Et que viennent maintenant les gens ! Ces personnes parfois dans le doute, chercheuses d'elles-mêmes. Oui, c'est bien en cherchant qu'on trouve, et j'aime faire comprendre que la vie, constituée d'épreuves et de joies, a beaucoup à nous apprendre...

P1020488

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau